Proposer, informer, défendre J’adhère
Webmaster
Proposer, informer, défendre
Webmaster
J’adhère

Historique

Faisant suite à l’arrêté du 21 décembre 1960 et l’arrêté du 31 juillet 1961 le modifiant, c’est l’arrêté du 6 janvier 1962 (abrogeant les deux précédents), modifié par les arrêtés des 3 et 6 juin 1966, 1er juin 1970, 27 décembre 1972, 2 mai 1973 et 22 février 2000 (suppression du quantitatif et du qualitatif sur la prescription médicale) qui fixe la liste des actes médicaux ne pouvant être pratiqués que par des médecins ou pouvant être pratiqués également par des auxiliaires médicaux.

Les compétences du masseur-kinésithérapeute

Elles sont officiellement déterminées par la Nouvelle Partie Réglementaire - Livre III - Titre II - Chapitre I - Section 1 du Code de la Santé Publique.

Les compétences en détails

Un masseur kinésithérapeute peut exercer son art dans des établissements très variés (cabinet individuel ou de groupe, hôpital, clinique, centre de rééducation, centre de cure thermale, centre de remise en forme, centre de thalassothérapie, club sportif, fitness, institut esthétique, milieu industriel, école...). Il peut le faire :           - soit dans un cadre libéral (sauf hôpital) seul, en association ou en qualité de collaborateur libéral,           - soit dans un cadre salarié (sauf cabinet). Il travaillera dans trois grands domaines :           - thérapeutique,           - hygiénique (appelé encore bien-être) et préventif,           - sportif (allant du grand public au sportif de haut niveau).
Lire la suite Lire la suite Lire la suite J’adhère J’adhère